Bar loader
16
Soutiens
500 €

Description

L’Association Saint-François d’Assise de Morosaglia lance une campagne de crowdfunding dont l’objectif est de réhabiliter le Couvent du Rustinu, haut lieu de l’Histoire de la Corse, à Morosaglia, village natal de Pascal Paoli.

Qui sommes-nous ?

Une Association créée en 2016, ayant pour objet statutaire:
La "préservation, rénovation et mise en valeur de l'ensemble architectural historique du couvent du Rostino comprenant le Couvent, l'Eglise de Saint-François d'Assise, le clocher et les abords ; préservation, rénovation et mise en valeur de l'intérieur de l'église, des aménagements, des installations et du mobilier, en particulier les orgues ; utiliser tous moyens nécessaires financiers, culturels, juridiques, techniques ou autres pour atteindre l'objet."

L'Abbé Mondoloni parle du projet de rénovation

Pourquoi réhabiliter le Couvent de Morosaglia ?

Pour l’Association c’est d’abord pour sauver un patrimoine qui fut le théâtre de l’Histoire de la Corse indépendante, du Royaume de Corse qu’avait fondé un enfant du village, Pascal Paoli.

C’est dans le Couvent de Morosaglia que Pascal Paoli avait choisi d’établir son gouvernement à son retour de Londres. Pour nous c’est aussi l’espoir d’entendre à nouveau sonner les cloches dans la vallée.

Au-delà des motifs historiques ou sentimentaux, tous les habitants du Rustino et des pièves environnantes sont conscients qu’une action est nécessaire car Morosaglia – dont fait partie le hameau de Ponte-Leccia – est le centre de plusieurs activités sociales, culturelles ou économiques :

  • L’organisation avec la commune de Quercitello de la foire annuelle du Col de Prato (Bocca a u pratu), le dernier Dimanche de Juillet, que visitent des milliers de corses vacanciers et résidents.

  • La Paolina, course qui relie L’Île Rousse à Morosaglia parcourant le chemin suivi par les cendres de Pascal Paoli quand elles furent rapatriées de Londres à la fin du 19e siècle. Des centaines de concurrents, de toute la Corse et même du continent participent et tous passent devant le clocher, l’église et le couvent.

  • I Fochi Paoli ; un grand feu sur la place de l’église rassemblent plus d’un millier de personnes et il n’est pas rare que des britanniques qui se souviennent fassent le voyage. Plusieurs groupes de chanteurs corses se produisent sur la scène installée dans l’église pour cet événement qui jouit chaque année d’une forte couverture médiatique.

  • Ainsi que de nombreuses courses et circuits automobiles qui choisissent de passer par Morosaglia.

Utilisation des fonds

Une collecte : pour quoi faire ?

Réhabiliter l’ensemble architectural légué par les franciscains du 17e siècle est un lourd chantier et il ne saurait être question de financer ni même d’entreprendre tous les travaux en une fois.

L’Association Saint-François a choisi de procéder par étapes :

  • Réfection du clocher, qui est par son emplacement et sa hauteur est un monument remarquable. dont la rénovation aurait un impact symbolique fort.

  • Réfection des fresques à l’intérieur de l’église. Elles seront effectuées par des artisans corses et italiens rompus aux techniques traditionnelles.

  • Réfection des orgues de l’église, ces orgues sont rares en Corse et typiques de la période franciscaine.

  • Réfection progressive du couvent afin de lui donner une nouvelle vie : plusieurs idées et projets sont l’objet d’étude et de débat parmi les habitants de la commune.

Description

L’Association Saint-François d’Assise de Morosaglia lance une campagne de crowdfunding dont l’objectif est de réhabiliter le Couvent du Rustinu, haut lieu de l’Histoire de la Corse, à Morosaglia, village natal de Pascal Paoli.

Qui sommes-nous ?

Une Association créée en 2016, ayant pour objet statutaire:
La "préservation, rénovation et mise en valeur de l'ensemble architectural historique du couvent du Rostino comprenant le Couvent, l'Eglise de Saint-François d'Assise, le clocher et les abords ; préservation, rénovation et mise en valeur de l'intérieur de l'église, des aménagements, des installations et du mobilier, en particulier les orgues ; utiliser tous moyens nécessaires financiers, culturels, juridiques, techniques ou autres pour atteindre l'objet."

L'Abbé Mondoloni parle du projet de rénovation

Pourquoi réhabiliter le Couvent de Morosaglia ?

Pour l’Association c’est d’abord pour sauver un patrimoine qui fut le théâtre de l’Histoire de la Corse indépendante, du Royaume de Corse qu’avait fondé un enfant du village, Pascal Paoli.

C’est dans le Couvent de Morosaglia que Pascal Paoli avait choisi d’établir son gouvernement à son retour de Londres. Pour nous c’est aussi l’espoir d’entendre à nouveau sonner les cloches dans la vallée.

Au-delà des motifs historiques ou sentimentaux, tous les habitants du Rustino et des pièves environnantes sont conscients qu’une action est nécessaire car Morosaglia – dont fait partie le hameau de Ponte-Leccia – est le centre de plusieurs activités sociales, culturelles ou économiques :

  • L’organisation avec la commune de Quercitello de la foire annuelle du Col de Prato (Bocca a u pratu), le dernier Dimanche de Juillet, que visitent des milliers de corses vacanciers et résidents.

  • La Paolina, course qui relie L’Île Rousse à Morosaglia parcourant le chemin suivi par les cendres de Pascal Paoli quand elles furent rapatriées de Londres à la fin du 19e siècle. Des centaines de concurrents, de toute la Corse et même du continent participent et tous passent devant le clocher, l’église et le couvent.

  • I Fochi Paoli ; un grand feu sur la place de l’église rassemblent plus d’un millier de personnes et il n’est pas rare que des britanniques qui se souviennent fassent le voyage. Plusieurs groupes de chanteurs corses se produisent sur la scène installée dans l’église pour cet événement qui jouit chaque année d’une forte couverture médiatique.

  • Ainsi que de nombreuses courses et circuits automobiles qui choisissent de passer par Morosaglia.

Utilisation des fonds

Une collecte : pour quoi faire ?

Réhabiliter l’ensemble architectural légué par les franciscains du 17e siècle est un lourd chantier et il ne saurait être question de financer ni même d’entreprendre tous les travaux en une fois.

L’Association Saint-François a choisi de procéder par étapes :

  • Réfection du clocher, qui est par son emplacement et sa hauteur est un monument remarquable. dont la rénovation aurait un impact symbolique fort.

  • Réfection des fresques à l’intérieur de l’église. Elles seront effectuées par des artisans corses et italiens rompus aux techniques traditionnelles.

  • Réfection des orgues de l’église, ces orgues sont rares en Corse et typiques de la période franciscaine.

  • Réfection progressive du couvent afin de lui donner une nouvelle vie : plusieurs idées et projets sont l’objet d’étude et de débat parmi les habitants de la commune.